L'information

Comment prolonger la durée de vie d'un bouquet de roses ?

Comment prolonger la durée de vie d'un bouquet de roses ?

On n'a pas trouvé mieux qu'un joli bouquet de roses pour embellir la déco… à condition qu'il dure plus de deux jours sans se faner. Pour éviter de terminer avec un bouquet de fleurs séchées dans le vase, on fait durer nos bouquets préférés aussi longtemps que possible avec des astuces de pro !

Faites vite

Un bouquet de roses sans eau ne tiendra pas longtemps, même pas pour nous faire plaisir. Que les fleurs viennent du jardin ou de chez le fleuriste, pas question de les faire patienter ! On les plonge dans l'eau le plus rapidement possible et à défaut, on les abrite du soleil et de la chaleur. Pour le transport, enveloppez les tiges de papier essuie-tout imbibé d'eau puis de papier alu afin d'éviter les fuites.

Coupez les tiges

Le premier secret des bouquets de roses qui durent ? Des tiges bien coupées. Taillées en biseau à 45°, elles absorbent mieux l'eau, sont donc mieux nourries et se fanent plus tard. Idéalement, coupez-les sous un filet d'eau, avec un bon sécateur, pas une paire de ciseaux. Et pour prolonger au maximum la tenue des fleurs, recoupez-les si possible tous les jours afin de maintenir leur capacité d'absorption au top.

Choisissez le bon vase

Un vase mal adapté au bouquet de roses, et c'est tout l'effet déco qui s'envole. Non seulement les fleurs risquent d'être de travers, mais les tiges peuvent être mal immergées. Résultat, un bouquet qui fane avant l'heure. Pour choisir le bon vase, tenez compte de la longueur des tiges : les fleurs et les feuilles doivent arriver au bord du vase, et les tiges être immergées aux deux tiers. La largeur ou le diamètre doivent être suffisants pour accueillir les tiges sans les écraser. Dernier détail, on s'assure que le vase est parfaitement propre pour éviter les bactéries qui pourraient contaminer l'eau !

Épluchez les feuilles

Une fois les tiges du bouquet coupées, on passe à la deuxième étape : les éplucher. Les feuilles en contact avec l'eau du vase finissent par pourrir et par contaminer l'eau. Les roses absorbant l'eau, elles absorbent au passage ses bactéries, de quoi raccourcir leur durée de vie. On coupe donc simplement les feuilles, jusqu'à ce que sur la partie des tiges immergée soit nue.

Préparez l'eau

L'eau nourrit les fleurs, pourquoi ne pas la booster pour les faire durer ? Il existe des conservateurs pour fleurs coupées, sous forme de sachets à verser dans l'eau. De nombreux fleuristes ou sites internet les fournissent d'ailleurs avec les bouquets. À défaut, on mise sur des solutions maison simples, écologiques et économiques : une cuillère à soupe de vinaigre blanc et deux de sucre en poudre dans l'eau du vase. Ou à la place, une cuillère de bicarbonate de soude, une pièce de monnaie, un cachet d'aspirine… voire même une ou deux gouttes d'eau de Javel, parait-il, pour tuer les bactéries. Et on remplit le vase aux deux tiers, les roses aiment les grands volumes !

Surveillez la température

Avec ou sans eau, les bouquets de roses n'apprécient que modérément le soleil et pas du tout la chaleur. On les garde à l'abri de la lumière directe, naturelle comme électrique, dans une pièce tempérée et loin du radiateur. Une autre idée ? Mettre les fleurs au réfrigérateur ou dans une pièce non chauffée pour leur redonner du pep's durant la nuit, elles seront toutes fringantes le matin venu. Attention, au passage, à éloigner les coupes de fruits qui peuvent accélérer le vieillissement des fleurs.

Soignez l'eau

La dernière astuce est aussi la plus simple : changez l'eau du vase très régulièrement. Tous les deux jours, idéalement, en ajoutant un morceau de charbon de bois au fond pour l'empêcher de croupir. Toujours fraîche, l'eau offre un maximum de nutriments aux roses et leur permet de rester plus longtemps dans le salon !