Utile

5 astuces pour nettoyer facilement ses radiateurs

5 astuces pour nettoyer facilement ses radiateurs

Dès que le thermomètre dégringole, on allume le chauffage et on loue l'inventeur du radiateur… sans songer aux colonies de bactéries qui prospèrent dans ces nouveaux recoins tous chauds. Pire ou pas beaucoup mieux, l'accumulation de poussière atténue la chaleur émise par l'appareil, qui chauffe plus et consomme plus. Alors, on les nettoie, ces radiateurs ?

1 - On prépare le terrain

Vous connaissez le principe, le radiateur chauffe. On évite donc de poser les mains dessus avant qu'il ait refroidi, en particulier avec les vieux radiateurs en fonte qui peuvent provoquer des brûlures. Éteignez le radiateur et débranchez sa prise s'il est électrique. Oui, même pour un sèche-serviette ! Laissez-le refroidir complètement avant de passer au nettoyage et une fois par an, tant qu'il est froid, profitez-en pour le purger.

2 - On dépoussière au plumeau, au chiffon ou à la chaussette

Un plumeau suffit le plus souvent à dépoussiérer efficacement un radiateur, à condition d'opter pour la version attrape-poussière… . sans quoi la poussière se soulève pour mieux se redéposer. Plan B, le chiffon microfibres, plutôt efficace pour retenir la poussière mais nettement moins pour dépoussiérer les replis des radiateurs. On choisit simplement l'accessoire en fonction du type de radiateur : chiffon pour un radiateur plat, plumeau pour un tubulaire, à ailettes ou chauffe-serviette. Le radiateur a des fentes et pas le moindre plumeau en vue ? On passe au plan C comme chaussette : une vieille chaussette enfilée sur un manche à balai ou une spatule de cuisine peut faire l'affaire.

3 - On pense à l'aspirateur

Encore plus simple que le chiffon et beaucoup moins fatigant, un bon aspirateur peut nettoyer efficacement les radiateurs. Il faut quand même qu'il ait une puissance d'aspiration suffisante pour déloger la poussière dans les fentes et les recoins. Et idéalement, qu'il prévoie des accessoires comme un suceur à tête plate ou une petite brosse : ils permettent d'effectuer un travail de pro dans les moindres recoins du radiateur, quelle que soit sa forme.

4 - On lessive

Si les radiateurs ne sont pas les appareils les plus salissants, ils finissent quand même par marquer. Outre la poussière, on y cogne les valises, l'aspirateur et autres objets, quand les enfants ne décident pas de les redécorer à coups de feutre ou de sauce tomate. Conclusion, un coup d'éponge ne fait jamais de mal ! Si le radiateur n'est pas vraiment sale, on se contente d'un coup de chiffon humide ou imbibé de vinaigre blanc pour dégraisser. S'il l'est, place à l'huile de coude : une bassine d'eau savonneuse, une éponge, et on frotte. Le radiateur blanc a jauni ? Avant de prendre des mesures drastiques, on peut toujours essayer de le décaper avec un produit dégraissant type nettoyant à four.

5 - On passe à la peinture

Rien à faire, le blanc reste jaune… Ou pire, vous rêvez d'un radiateur rouge alors que le vôtre est blanc ? Avant de changer de radiateur, on pense à la peinture. Il existe des formules conçues spécialement pour les radiateurs, avec pour particularité de résister à la chaleur. Et pas question de repeindre l'appareil avec les restes de peinture murale, elle finirait par cloquer ! On choisit une peinture spéciale radiateur en vérifiant les usages spécifiques : radiateur électrique, radiateur en fonte etc. Puis on enfile une charlotte, une salopette, on protège le sol et on offre une seconde vie à nos radiateurs.